Pour expliquer une consigne d’exercice, j’ai récemment fait une comparaison pour clarifier mes propos à un auditoire qui connaît bien la Belgique. J’ai dit « c’est comme si… ». Certain.e.s ont mieux compris, d’autres au contraire étaient perdu.e.s.

Les differents niveaux sémantiques

Ceci peut s’expliquer – et ce n’est qu’une hypothèse à vérifier, bien sûr – par la sensibilité ou l’insensibilité de chacun.e d’entre nous par rapport à la manière de formuler les choses (aussi appelé les niveaux sémantiques) :

Niveau 1

Je décris les choses de façon très terre-à-terre, avec des faits et un minimum d’interprétation. Ex. : L’autre jour, j’étais dans la rue et j’ai vu une voiture foncer à toute allure. Cela m’a mis en colère car non loin de là, un monsieur promenait un bébé dans sa poussette et j’ai eu peur.

Niveau 2

Je donne des exemples qui permettent à mon interlocuteur d’élargir le fait vers une situation plus générale. Ex. : C’est un peu comme si on faisait entrer un éléphant dans un magasin de porcelaines : on ne peut pas s’étonner qu’un jour ou l’autre il y ait de la casse.

Niveau 3

Je modélise ce qui est arrivé à l’aide de théories ou de concepts. Ex. : Les dernières études, publiées dans les journaux de Touring Secours, montrent que plus la vitesse est élevée, plus les accidents sont nombreux car le temps de réaction diminue. Bien normal que cela active des réactions de peur d’anticipation chez les spectateurs de ce genre d’événement.

Niveau 4

Je fais référence à des méta-modèles, issus de la recherche poussée, qui expliquent les rouages de ce qu’il s’est passé. Ex. : La peur est un phénomène naturel qui résulte de l’activation du territoire reptilien qui se situe à la base de la tête et abrite l’hypophyse.

En résumé

Plus vous montez dans les niveaux sémantiques, plus risquez de perdre l’attention de votre auditoire car vous faites référence à des connaissances et des déductions réservées aux initiés. Si vous vous trouvez devant un auditoire de non-connaisseurs, restez sur les niveaux sémantiques 1 et 2, avec plusieurs versions d’exemples, pour favoriser la compréhension.

En savoir +

Tout compris sur les niveaux sémantiques ? -> Ecoutez la vidéo du sage et déterminez quel niveau sémantique est utilisé.

Avez-vous d’autres exemples concrets à nous partager sur les niveaux sémantiques ?

Share This