Enjeux | La leçon de discrimination, Radio Canada

Affirmant que des études prouvaient la supériorité des petits sur les grands, une enseignante a voulu donner une leçon de vivre ensemble à ses élèves : comment l’expérience de la discrimination peut-elle déconstruire les catégorisations ? Comment prendre conscience du poids des préjugés ? Découvrez cette expérience menée dans une école canadienne.

Pour faire vivre l’expérience de la discrimination à ses élèves de primaire, une enseignante a séparé une classe en 2 groupes : les petits (dits supérieurs) et les grands (dits inférieurs). Le lendemain, elle a inversé les rôles. Elle a ensuite observé comment les critères discriminants (dans cette expérience, les petits étaient dit généralement intelligents et créatifs, et les grands, maladroits et paresseux) influaient les comportements et la motivation dans l’apprentissage.

Basé notamment sur les travaux en psychologie sociale de Henri Tajfel sur l’origine des préjugés et le fonctionnement de la discrimination, ce type d’expérience a aussi été mené par Jane Eliott. Dès les premières expériences, les processus de catégorisation et d’identification à un groupe ont été mis en évidence : la distinction entre eux / nous pousse chacun à s’affirmer en opposition à l’autre. La mise en situation permet de changer les comportements vers plus d’acceptation de la différence. L’expérience de la discrimination menée ici apparaît comme un outil pédagogique efficace pour améliorer le vivre ensemble.

En savoir +

Un reportage de Radio Canada
Diffusion originale : 2006
Journaliste : Pasquale Turbide
Réalisatrice : Lucie Payeur

 

Call to action

Prêt.e à tenter l’expérience avec votre groupe d’apprenant.e.s, vos élèves ? Quels outils utilisez-vous pour aborder la discrimination et les préjugés ?

Share This