Une éloge pour une société plus inclusive, plus à-même d’accueillir la richesse de la diversité humaine.

Interviewé sur le regard porté sur l’autisme dans la société belge, le philosophe et écrivain Josef Schovanec invite à considérer l’autisme comme une qualité, une caractéristique parmi d’autres, différente, faisant partie intégrante de la personne avec autisme. Selon lui, l’autisme n’est ni une maladie nécessitant de lourds traitements, ni un handicap. « Ce n’est pas l’autisme en tant que tel qui déclenche la souffrance, c’est le rejet dont on peut être victime ».

« Le handicap », dit-il, « est une notion relative à une situation sociale ». Est handicapée une personne dont les besoins ne peuvent être satisfaits dans un environnement donné : la solution n’est certainement pas de changer la personne, mais bien l’environnement dans lequel elle évolue.

Share This