La RDC doit solder sa dette envers les victimes de crime de masse

En 1994, le Rwanda fut ravagé par le génocide des Rwandais Tutsi. Après trois mois de massacres, les Tutsi prennent le pouvoir avec Paul Kagamé à leur tête. Cela marque la fin officielle du génocide des Tutsi au Rwanda. Près d’un million de Hutu, dont certains ayant commis des crimes durant le génocide, fuient alors au Kivu, une région de l’Est de la République Démocratique du Congo (appelé Zaïre à l’époque).

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les dernières infos de Youmanity dans vos courriels !

Merci ! Vous êtes inscrit.e à notre liste de diffusion.

Pin It on Pinterest