Une intervention en ville du collectif IfHuman.

Le temps d’une journée, le collectif IfHuman invite à danser en duo. Une manière de dialoguer sans parler. Et vous, serez-vous libres la prochaine fois qu’un(e) inconnu(e) vous invitera à danser?

Le collectif IfHuman est né en 2010 de par le rassemblement à Bruxelles d’artistes de diverses nationalités et divers parcours artistiques (acteurs, danseurs, metteurs en scène, vidéastes). La nature métisse et hétérogène du groupe est la condition essentielle d’une recherche qui se trouve au croisement des histoires de ses membres.

Fear and Desire, le projet fondateur du collectif, a pour objet d’explorer, à travers le langage physique, un lieu de recherche commun.  Grâce à ce déplacement de langage et au dépaysement qu’il provoque, le niveau de présence, de vie, de courage dans les propositions scéniques se libère et leur permet d’aller là où les paroles ne suffisent pas ou ne servent pas.

Partant du principe que, « même si tout le monde ne peut devenir danseur chacun peut danser », IfHuman a tenté une expérience avec le public. Le temps d’une journée, le collectif a installé son dance floor au cœur de Bruxelles (Belgique), invitant les passants à danser avec des acteurs sur différentes musiques, audibles grâce à des écouteurs. Au-delà de son aspect récréatif, cette action, est surtout un plaidoyer pour une redécouverte de nos libertés et de notre humanité commune.

Une surprenante invitation qui permet de dépasser sa peur de l’autre. Et vous, saurez-vous vous reconnecter avec votre liberté la prochaine fois qu’un(e) inconnu(e) vous invitera à danser?

Share This