Remarques racistes, interpellations sexistes, micro-agressions sont le lot quotidien de femmes à l’intersection de multiples discriminations. Le nombre de dossiers ouverts pour discrimination raciale auprès de Unia a augmenté de 11% en 1 an. Ce chiffre atteste d’un problème d’une large ampleur, le critère de racisme étant celui pour lequel le Centre interfédéral pour l’égalité des chances reçoit le plus de signalement en Belgique. Au delà d’une réponse juridique, Marie Dasylva a créé Nkali Works pour armer les femmes à la riposte verbale : découvrez sa méthode, ses stratégies et outils pour répondre aux agressions, en direct ou en ligne.

Nkali Works

Crée en 2017 par Marie Dasylva, cette agence coache et accompagne les femmes racisées qui subissent de la discrimination dans leur vie professionnelle. Des ateliers pratiques sont proposés ainsi qu’un accompagnement en ligne. Nkali, « ça veut dire pouvoir en yorouba, et c’est un mot utilisé par l’écrivaine Chimamanda Ngozi Adichie, en lien avec le fait de s’approprier sa propre narration », explique Marie Dasylva (citée par Africultures).

Share This