Eurocentrisme

Un terrain d’étude privilégié pour questionner la décolonisation et décolonialisation des savoirs : Le milieu de “l’alphabétisation” des migrants. (3/3)

Un terrain d’étude privilégié pour questionner la décolonisation et décolonialisation des savoirs : Le milieu de “l’alphabétisation” des migrants. (3/3)

Les lieux d’accueil des migrant·es, et notamment les associations où l’on donne des cours d’alphabétisation, sont le terrain d’étude que Jérémie Piolat a choisi pour sa recherche anthropologique actuelle. Loin des clichés condescendants sur les personnes étrangères, il questionne les imaginaires de femmes migrantes lors d’ateliers d’écriture. (3/3)

Un terrain d’étude privilégié pour questionner la décolonisation et décolonialisation des savoirs : Le milieu de “l’alphabétisation” des migrants. (2/3)

Un terrain d’étude privilégié pour questionner la décolonisation et décolonialisation des savoirs : Le milieu de “l’alphabétisation” des migrants. (2/3)

Les lieux d’accueil des migrant·es, et notamment les associations où l’on donne des cours d’alphabétisation, sont le terrain d’étude que Jérémie Piolat a choisi pour sa recherche anthropologique actuelle. Loin des clichés condescendants sur les personnes étrangères, il questionne les imaginaires de femmes migrantes lors d’ateliers d’écriture. (2/3)

Un terrain d’étude privilégié pour questionner la décolonisation et décolonialisation des savoirs : Le milieu de “l’alphabétisation” des migrants. (1/3)

Un terrain d’étude privilégié pour questionner la décolonisation et décolonialisation des savoirs : Le milieu de “l’alphabétisation” des migrants. (1/3)

Les lieux d’accueil des migrant·es, et notamment les associations où l’on donne des cours d’alphabétisation, sont le terrain d’étude que Jérémie Piolat a choisi pour sa recherche anthropologique actuelle. Loin des clichés condescendants sur les personnes étrangères, il questionne les imaginaires de femmes migrantes lors d’ateliers d’écriture. (1/3)

Mémoire coloniale : quels enjeux pour le secteur de la coopération au développement ?

Mémoire coloniale : quels enjeux pour le secteur de la coopération au développement ?

À l’heure où le Roi Philippe exprime ses “plus profonds regrets” pour les “actes de violence” infligés au Congo léopoldien, le secteur de la coopération belge a déjà initié une réflexion sur la colonisation. Quels sont les enjeux du passé colonial par rapport à l’aide au développement des pays du Sud ? Quels sont les implications de la décolonisation en Belgique sur le secteur de la coopération ?

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les dernières infos de Youmanity dans vos courriels !

Merci ! Vous êtes inscrit.e à notre liste de diffusion.

Pin It on Pinterest